Club Alpin Belge

Le Trou de Chaleux à Hulsonniaux

(Guide des sites préhistoriques et protohistoriques de Wallonie. Bulletin de la Fédération des Archéologues de Wallonie - asbl - numéro spécial 2001)

Situation

Commune de Houyet (Hulsonniaux), rive droite de la Lesse, dans un escarpement rocheux d'une hauteur de 80 m, à 25 m de la rivière et à 17 m au-dessus de son niveau moyen actuel. Largement ouvert vers l'est. Superficie. : +/- 32 x 26 m; deux salles successives; plusieurs fissures, dont l'une se prolongeant en cheminée jusqu'au plateau. La première salle, haute et bien éclairée, s'ouvre sur une terrasse bien protégée. 

Historique des fouilles

1865. É. Dupont (Ministère de l'Intérieur) avec le soutien de P.J. Van Beneden et N. Hauzeur : début des recherches. Fouilles et relevés exemplaires pour l'époque. Publications rapides de 1867 à 1872. Attribution de l'occupation principale à "l'homme (ou l'âge) du renne". 
1896. J. Fraipont : corrélation Âge du renne -Magdalénien. 
1900-1902. E. Rahir (Service des Fouilles de l'État) : publications en 1914 et 1921. Attribution d'une partie du matériel au Tardenoisien. 
Après 1945. F. Twiesselmann (IRSNB) : vérification stratigraphique. Démonstration de l'unicité de l'occupation magdalénienne. Représentation de figurations zoomorphes sur plaquettes de grès. 
1961. D. de Sonneville-Bordes : étude du matériel. 
1970-1980. M. Dewez (ULg.) : nouvelle étude exhaustive. 
1985. S. Cabboi, M. Otte et É. Teheux (ULg.) : reprise des recherches. Découverte du niveau magdalénien conservé en terrasse. Un foyer, une plaquette gravée et de nouvelles datations.

Chronologie et faciès culturels 

Quelques traces du Paléolithique moyen non caractérisé. 
Magdalénien récent; une seule phase d'occupation homogène, comprenant au moins deux installations successives. Quelques éléments attribués au Néolithique récent. 
Datations: 12.710 +/- 150 BP (Lv 1136); 12.370 +/- 170 BP (Lv 1568); 12.990 +/- 140 BP (Lv 1569); 12.790 +/- 100 BP (OxA-3632); 12880 +/- 100 BP (OxA-3633). 
Phase chrono-climatique: réchauffement du Bölling. 

Description du matériel et des structures

Structures: deux foyers appareillés entourés de zones ocrées; dallage en grès micacé. 
Industrie lithique: plus de 30.000 pièces lithiques ont été récoltées sur ce site, parmi lesquelles on peut observer des preuves évidentes d'un débitage sur place. L'outillage, caractéristique d'un Magdalénien récent, comprend lamelles à dos, perçoirs (dont des micro-perçoirs en étoile), becs, burins et grattoirs sur extrémité de lame. Les matières premières mises en oeuvre proviennent de Champagne (France), du Hainaut (sud-ouest de la Belgique) et de la région liégeoise (nord-est de la Belgique). 
Industrie osseuse: l'outillage en bois de renne est très abondant; nombreux fragments de sagaie (surtout à base biseautée et striée, parfois à base fendue), ciseaux, pièces perforées à extrémité mousse, poinçons, lissoirs et aiguilles à chas. Dupont signale deux outils en bois végétal durcis au feu, objets aujourd'hui disparus. 
Art : plusieurs plaquettes en grès et un petit disque perforé en os, portent des gravures animalières (aurochs, cervidés, mammouth). 
Divers: nombreuses coquilles fossiles tertiaires provenant du Bassin parisien; dents et vertèbre de requin; plus d'un kilo de fluorine; fragments de pyrite (briquet ?). 

Conservation du matériel

IRSNB :fouilles de Dupont, Rahir et Twiesselmann. 
ULg. :fouilles d'Otte. 

Visite

Le site, situé dans un parc naturel, n'est pas accessible aux visiteurs isolés. La visite se fait en groupe accompagné d'un archéologue, avec autorisation de l'Administration communale de Houyet (082/66.67.51).